ESSAIS AU PÉNÉTROMÈTRE

Lʼessai au pénétromètre dynamique à énergie variable permet de réaliser des contrôles de la qualité du compactage des matériaux. Ces derniers peuvent être non traités, traités à la chaux au jeune âge, mis en œuvre et compactés.
Lʼappareil est équipé d'un dispositif de mesure permettant le calcul de la résistance à la pénétration dynamique, en fonction de la profondeur.

Cet essai s'applique au contrôle du compactage de remblais courants, comprenant notamment les ouvrages à fonction routière, ferroviaire ou hydraulique (construction des barrages et digues en terre), et à celui des remblais de fouilles et de tranchées.

Le sondage est limité en profondeur en fonction de la nature des matériaux traversés et des matériels utilisés. Il est également limité par les conditions de battage.

La méthode normée - XP P 94-105 - permet d'utiliser le pénétromètre dynamique dans l'une ou plusieurs des fonctions suivantes :

Évaluer les épaisseurs de couche
Vérifier que l'objectif de densification visé est atteint.

Dans ce cas, il est nécessaire de classifier les matériaux mis en œuvre selon la norme NF P 11- 300, de connaître les objectifs de densification (pourcentage de la densité à lʼoptimum Proctor ou référence aux objectifs q2, q3, q4, tels que définis dans la norme NF P 98-331) et lʼétat hydrique des matériaux au moment des essais de contrôle.

Vérifier que le compactage est conforme à celui réalisé sur une planche de référence spécifique au chantier.

  • Préparation du pénétromètre

  • Positionnement du pénétromètre

  • Configuration du pénnétromètre

  • Mesure de la pénétration

  • Analyse des données des essais au pénétromètre

photo précédente photo suivante